Une place à prendre _ J.K.ROWLING

17:10



Je suis une fan d'Harry Potter. Une Potterhead (principalement niveau bouquins d'ailleurs, j'ai vu les films mais l'écrit dépasse de loin le cinéma!), et donc je ne pouvais pas manquer de lire les nouveaux écrits de son si célèbre auteur. Je m'étais donc fait offrir son livre, Une Place à Prendre.
J'ai eu un mal fou à me lancer, je gardais tellement la nostalgie d'Harry Potter que j'avais peur d'être déçue en lisant son livre. Peur que son talent ne soit en fait qu'un gros coup de chance! Puis, j'ai fini par me lancer dans ce bouquin tant redouté.






Ce que nous dit le résumé :


Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...
Comédie de mœurs, tragédie teintée d'humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adulte révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.






Ce que j'en pense :

Que ma déception fut grande!!
Il m'a fallu un temps fou pour le finir tellement l'histoire manquait cruellement d'accroche. Clairement on se traine en longueur tout au long du livre (parce que bon, moi j'aime bien savoir quand même comment ça se termine, donc j'ai pas lâché l'affaire), et à mon gout les rebondissements qu'on essaye de nous apporter tout au long du livre sont fades, peu creusés, peu développés, alors qu'à la fin tout se précipite, au final c'est presque ce qui était le moins raté dans son livre.
Si on commence à s'attarder sur les personnages, Rowling nous a dépeint ici des personnages caricaturés pour la plupart, affublés d'un passé apparemment mystérieux pour une bonne part, qui n'est malheureusement pas assez exploité. Il me paraît presque au final superflu, comme une bonne partie du livre d'ailleurs. Trop de questions restent sans réponses, et certains désagréments qui leur arrive sont complètement survolés.
Si on ajoute à cela la caricature d'un village de campagne et de sa communauté, un fond constant de ragots (car au final, elle se base beaucoup sur un colportage de rumeurs fondées ou non), et une cité dépeinte sous son plus mauvais jour, on obtient un livre qui partait plutôt bien, qui semblait même prometteur, mais qui au final se ramasse complètement.



Au final, je suis contente de l'avoir lu, mais ma grande crainte s'est révélée exacte. Elle a eu un immense coup de génie sur Harry Potter (bien que je pense qu'elle aurait même pu en tirer quelque chose de plus poussé), qu'elle n'a pas réussi à réitérer sur Une Place à Prendre. Il y a quelques bonnes idées dans son livre, mais la petite étincelle qui me faisait dévorer le dernier tome d'HP sorti n'était pas présente ici.
Conclusion, une histoire qui gagne à être connue si vous avez le courage de vous attaquer à ce bouquin que j'ai trouvé un peu indigeste quand même.



You Might Also Like

2 commentaires

  1. Cela fait depuis sa sortie que je pense -parfois- à l'acheter, mais je sais que je ne l'aimerai pas. Ce que j'aimais, avec Harry Potter, c'était la magie instaurée, les personnages, le Monde. On pouvait voguer au travers de rêves.
    Ce n'est donc pas vraiment l'écriture de JK que j'adorais, bien que sa plume potterienne fut excellente. Je pense qu'elle a eu un talent énormissime pour la saga du garçon à lunettes rondes, mais les autres livres de l'auteure ne me tentent pas vraiment, par peur d'une banalité exagérée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai gardé espoir très longtemps, et effectivement, c'est d'une banalité exagérée. J'y ai cru, je me suis dit que ça ne pouvait pas être totalement dénué de magie, qu'elle ne pouvait pas s'être à ce point éloigné de notre petit sorcier, et bien si, elle l'a fait.
      Ceci dit, je suis contente de l'avoir lu, au moins je suis fixée et pas de regrets, mais c'est dur une déception pareille!
      En tout cas merci pour ton commentaire, je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à ne pas m'être précipitée dessus quand il est sorti! =)

      Supprimer